Mise à jour 4/03/2005
Copyright JG © 2005
 
  Introduction
    Aide
  L'héraldique
 Les communes
  Accès géographique
  Accès alphabétique
 Les provinces
    Provinces
 Les départements
    Départements
 Les Ecclésiastiques
    Papes et évêques
 La Noblesse
  Introduction
  Accès alphabétique
 Les Souverains
   Maisons souveraines
 Autres blasons
  Autres
 Divers
  Références et sources
  Les liens
  vos commentaires
  Ajouts récents
  Retour
 
Code Postal  84150 JONQUIERES (Code Insee : 056)
    Jonquières


     D'azur à la gerbe de jonc d'or, au cornet virolé du même posé en fasce brochant.
    aussi :
     D'azur à une gerbe de joncs de sinople au chef d'or chargé d'un cornet d'azur,virolé d'argent. 
    (adoptée en 1981).
    Armes parlantes (jonc), cornet de la principauté (cachet de 1630).

    Azure a bunch of rushes overall a hunting horn stringed or.
     

    Ancien régime :
    Principauté d'Orange jusquà 1703
    Provence (1703-1714)
    Dauphiné (1714-1790).
    Subdélégation (1703-1790) : Orange
    Diocèse : Orange
    HISTOIRE :
    • Plus vieille référence en 1050 : Juncariae, puis Villa Joncarias.
    • Jonquerus (1137) ; Joncarium (1200) ; Jonquieyras (1392).
    • Fief des évêques d'Orange, en 1126.
    • Seigneurie de la principauté d'Orange , inféodée aux Baux .
    • Vers 1370, hommage des Bénédictins de Villeneuve-les-Avignon.
    • Passe au chevalier de Causans (1746).
    • Autres : Agoult , Faulque de Jonquières , Perrin , Sabran  
    • Hommage de Françoise-Barbe-Agnès de Pusco, veuve de Jean-Noël Limojon, pour Jonquières et Urban
      Trois domaines ont été inféodés par les princes :

    • Malijay.
    • S'appella Bastide de Sauzeret, dite de Malijay sous Bertrand IV des Baux , prince d'Orange.
      En décembre 1375, Raymond dse Baux donna le fief à Bertrand Raymond Flamenq /Flamenqui, coseigneur de Caderousse.
      Il passa en 1412  à Bertrand Geoffroy , gouverneur de la principauté.
      Pierre Gauffredi était le seigneur en 1516, puis son épouse Jeanne Agaffin,

      acheté par les  Panisse 1520, passa aux Séguins-Pazzis (1736), puis de Chaussande de St-Roman,
      Il fut ensuite acheté en 1779 par André Légier de Monfort , le dernier Baron de Malijay, (guillotiné pendant la révolution en 1794). La dernière descendante mourut en 1944.
      Autres nobles : Blocard .

       
    • Causans .
    • En 1150 Tiburge Ière lègue Causans à sa fille Tiburge II épouse d'Adhémar de Vincens. (Voir son testament) .
    • En 1266, coseigneurerie partagée entre de Mauléon ,  et Agnès de Caromb , femme de Raymond Arcel, qui en possède la cinquième partie.
    • Autres seigneurs de Causans :  de Caritat (1369), Agnès d'Athis , épouse Vesc et 
    • Guillaume Giraud (1394).
    • Acheté en 1619 par Sébastien de Laurens , devient fief en 1630.
    • En 1667 Causans fut érigé en marquisat par Guillaume de Nassau , prince d'Orange, en faveur de Vincens de Mauléon

    • Le portail du château, porte le blason des Causans et leur devise : Vinc, Vicens, Diou lou voult (Vainc, Viencens, Dieu le veut).  

      Beauregard 

      Initialement un domaine avec un droit au bac sur l'Ouvèze
      Propriété de de Laurens de 1619 à 1671, avec érection du domaine en fief, par Maurice de Nassau (1630).
      En 1671, de Laurens vend Beauregard à Melchior
      Tonduti de Saint-Léger .
    • Cette famille garde le fief  jusqu'à 1763 . A cette date, rachat par Joachim de Biliotti .
    • Aussi : Faucher , Fournier , Guyard
    •  Autres "de Beauregard" : David de Beauregard , Robin , Sabran , Sade , Villeneuve                              
                         
      Autres fiefs :
      - Pecoulette
      (principauté d'Orange)  Relais de chasse des Princes d'Orange, le château fut remanié au XVIII et XIXe siècle. Dubois de Saint-Jean                                      
      - Caritat
      (principauté)    aux Caritat de Condorcet