Mise à jour 4/03/2005
Copyright JG © 2005
 
  Introduction
    Aide
  L'héraldique
 Les communes
  Accès géographique
  Accès alphabétique
 Les provinces
    Provinces
 Les départements
    Départements
 Les Ecclésiastiques
    Papes et évêques
 La Noblesse
  Introduction
  Accès alphabétique
 Les Souverains
   Maisons souveraines
 Autres blasons
  Autres
 Divers
  Références et sources
  Les liens
  vos commentaires
  Ajouts récents
  Retour
 
 
Famille de VAËSC ou VESC.

vesc  


voir brochure sur Calameo

ARMES :
  • Palé d’argent et d’azur, au chef d’or.   PIT II-247  IV-48.
  • Palé d’argent et d’azur à quatre pièces, au chef d’or.   PIT I-47.
  • Palé d’argent et d’azur à six pièces, au chef d’or. PIT I-89
  • Palé d’argent et d’azur à six pièces, au chef d’or, ayant, pour support deux lions.
Les lions tiennent chacun une bannière portant un château à trois tours ( armes des Vesc de Béconne).

o   GENEALOGIE de la Famille  a

Dessin des branches de la famille de Vesc
Page 1a
: Origines, branche de Montjoux.
Page 1b : Branche de Montjoux (suite) et branche du Teil et de St Thomé.
Page 2a : Première branche de Béconne  
Page 2b : Deuxième branche de Béconne
Page 3a
: Deuxième branche de Béconne (suite), du Perron de Vesc, Carméjane de Vesc  
Page 3b : Branche d'Espeluche.
Page 4a : Branche d'Espeluche, de Saliens, la Bruyère.  
Page 4b : Branche de Comps et Dieulefit, ascendance d'Etienne de Vesc.  
Page 5a : Descendance d'Etienne de Vesc  
Page 5b : Branche de Comps
Page 6a : Branches de Loriol, de Castres, de Courthézon.

ORIGINE :
La famille de Vesc est originaire de la Drôme provençale, depuis le XIe  siècle, et ses membres sont seigneurs de Comps, Dieulefit, Béconne, Montjoux et Espeluche. Certains membres de cette famille ont participé aux premières croisades [75].

- Généalogie complète par Patricia Carlier.
- Un Vaesc dans l'Ordre du Croissant.
- des évêques .
DEVISE :
« Pas une ne m’arrête » (Etienne).

FIEFS :
- Montjoux, Béconne, Espeluche, Comps, Dieulefit, Montboucher, Combemont, Saliens, le Teil, Castres, Loriol, Courthézon et
- Etienne de Vesc constitue un domaine important dans le Comtat : il est seigneur de
Caderousse, possède des terres à Forcalqueiret, Châteaurenard, et Boulbon-Châteauneuf . De plus, il est baron de Grimaud , acquiert la seigneurie de Châteauneuf-de-Mazenc dans le fief des Vesc (1490).  Par achat au bâtard de Chalon, il a un grand nombre de fiefs dans la principauté, terres dont il a le droit direct et la majeure seigneurie et dont il reçoit un cens (LEE). Par son épouse, il possède aussi une seigneurie en Ile de France, Savigny-sur-Orge et d’autres en Artois [75].


Etienne de Vesc ou Vaesc :
    Lorsqu'il achète la seigneurie de Caromb (1484), Etienne est déjà un personnage important du royaume de France.
Les origines d’Etienne sont mal connues car aucun document ne précise sa filiation, mais son testament, découvert aux Archives, semble confirmer qu’il est le fils de Pierre de Vesc, seigneur de Caderousse [27] et de Dame Isnarde de Saint-Pol, et petit-fils de Jean de Vesc, seigneur de Comps et Dieulefit. Il est né vers  1445 et a deux sœurs, Philippe (une femme) et Miracle.
 

Carrière :
- charges d'échanson et de premier valet de chambre du jeune prince Charles, fils du roi Louis XI, à partir du 28 septembre 1470,
- Il épouse Anne Courtois, par contrat du 19 août 1475 à Châteaurenard-sur-Loire. Elle est fille de maître Guillaume Courtois, avocat au parlement et bourgeois de Paris et de Denise de Marcel. Sa mère est remariée avec Jean de Marcel, d'une riche famille d'argentiers orfèvres[75].
- 1480, prévôté de Meaux,
- En décembre 1481, le roi le fait maître-enquêteur des eaux et forêts de l'Ile de France, Champagne et Brie, chambellan du roi et bailli de Meaux (une charge militaire). Il devient chevalier et chambellan.
- Le 14 juin 1483, Louis XI, lui donne des biens à Uzès [75].
- Lorsque  Charles VIII devient roi, il fait partie du conseil de régence et du Conseil étroit [75].
- Il abandonne ses droits sur la seigneurie drômoise à ses sœurs.
- Il traite avec Jean II de Châlons et conclut l'achat de la seigneurie de Caromb, le 11 décembre 1484 [75].
- Pour Saint-Hippolyte, le château inhabité de cette localité a été vendu plus tard à Etienne de Vesc, le 17 octobre 1488, par nobles Jacques Candolle et Paulette Vincent [75].
- Cette même année, Jean II de Châlons, prince d’Orange lui donne en fief la seigneurie de Suzette, et, en 1490, celle de Châteauneuf-Redortier (un hameau de Suzette) [75]. Pour ces fiefs, Etienne est vassal du prince d’Orange.
 - Il devient Président lai de la Chambre des comptes de Paris et concierge du Palais, le 29 mai 1489, puis cède le bailliage de Meaux pour prendre les fonctions de sénéchal de Carcassonne et de capitaine, châtelain et viguier d'Aigues-Mortes. Il quitte la sénéchaussée de Carcassonne deux ans plus tard, le 3 mars 1491, pour devenir Sénéchal de Beaucaire et de Nîmes, poste d'importance et de grand pouvoir.
- Le 22 février 1495 , Charles VIII fait son entrée à Naples [75] pendant les guerres d'Italie, et Etienne de Vesc reçoit le comté d'Avellino,  le comté d'Atripalda, le duché d'Ascoli et le duché de Nola. Il devient grand chambellan du Royaume de Naples. Naples perdu, il revient en France.
- C'est le duc d'Orléans qui succède à Charles VIII, sous le nom de Louis XII (1498-1515).
- Vers le 20 août 1501, Le royaume de Naples étant reprise, Etienne retourne à Naples et retrouve son poste de grand chambellan.
Etienne de Vesc est emporté par les fièvres à l’âge de cinquante-six ans. Il meurt le 6 octobre 1501, à Naples.


          - Titres d'Etienne de Vesc :

Seigneur de Caromb, de St Hippolyte, de Suzette et de Châteauneuf-Redortier
Maitre enquêteur des eaux et forêts de l'Ile-de-France, Champagne et Brie.
Baillie de Meaux
Sénéchal de Carcassonne ( 1491)
Sénéchal de Beaucaire et de Nîmes (3 mars 1491- )
Seigneur de Savigny-sur-Orge, Viry, Thorigny, Orangis,  la Borde.
Comte d'Avellino, comte d'Atripalda, duc d'Ascoli, de Nola.
Grand Chambellan du royaume de Naples  (1495-149 et 20 aout 1501-6 octobre 1501).
Charles de Vesc :
    Des deux fils issus d'Anne Courtois, l'un, Claude, est mort vers la fin du règne de Charles VIII, en 1495.
L'aîné, Charles, épouse, le 12 juin 1501, Antoinette de Clermont-Lodève, fille de feu Pierre de Castelnau, baron de Clermont-Lodève et de Catherine d'Amboise sœur du cardinal d'Amboise, le Premier ministre.
Au décès d'Etienne de Vesc, en 1501, la seigneurie passe à son fils Charles de Vesc.
Charles de Vesc meurt jeune, ayant dicté son testament à Caromb, le 5 avril 1517.
Il laisse pour héritier son fils aîné Jean ; pour légataires, de trois mille écus chacun, quatre autres fils, Antoine, Pierre, Claude et François, et cinq filles, Françoise, Catherine, Jeanne, Isabelle, et Marguerite. Distraction faite de la terre de Savigny et de tous les biens de l'Ile-de-France, de la Normandie et de la Picardie au profit du cadet Pierre, l'héritage est successivement substitué à Pierre, Claude et Catherine, cette dernière à condition que son mari prenne le nom et les armes de la famille de Vesc [75].

Jean de Vesc :
    Sous François 1er, notre seigneur est le fils de Charles de Vesc, Jean, dit le Gros, aussi baron de Grimaud. Il épouse en 1520 Fleurie de Montlaur, fille de Louis de Bocsozel, baron de Montlaur et de Maubec et de Philippine de Balzac d’Antraigues. Il devient lieutenant du gouvernement de Provence.
Jean de Vesc et Fleurie de Montlaur ont  cinq enfants : Fleury, Jeanne, Jean Louis et Françoise.
Jean de Vesc meurt en 1548, laissant la succession à son fils Fleury.
Sa veuve, fille et héritière du baron de Montlaur, seigneur de Mirmande, et de Balzac d’Entraigues, épouse en seconde noce, Jacques de Raimond de Mormoiron, baron et seigneur de Modène, Villes, Pernes, Caumont, le 15 janvier 1551. Par testament daté de 1576, elle oblige ses enfants à porter les armes de Maubec-Montlaur.
          - un Jean de Vaesc fonde la Maison des Prêtres Missionnaires de la Trinité en 1498 [97].
 

Fleury de Vesc :
    Fleury, le fils de Jean de Vesc et de Fleurie de Montlaur, épouse en 1552 Diane de Clermont, fille d’Antoine, vicomte de Tallard et de Françoise de Poitiers Saint-Vallier, cousine de la célèbre Diane de Poitiers de Saint-Vallier dans la Drôme.

Mort sans postérité, c'est sa sœur, Jeanne de Vesc qui hérite de la seigneurie. Elle a épousé en 1554 François d'Agoult de Montauban , comte de Sault.

          o         Compément par M.Alain Le Guehennec

Sentences: iiui déclare le Cdéi-commis opposé au testament de Marguerite de Rousset, ouvert au profit de Jacques de Beaucastel, par le fait de l'institution contractuelle qu'a faite en  sa faveur, dans son contrat de mariage, avec la demoiselle  Isabeau de Vesc, Pierre de Beaucaslel, sou père, fils el héritier, grevé de ladite dame de Rousset