... Famille de SIMIANE

==> voir brochure sur Calameo




simiane
Sceau Sceau Guil. de Simianensis en 1202    
BLA
ARMES :
                   - D'or, semé de tours et de fleurs de lys d'azur.  PIT I-54
               - D'azur au bélier d'or (armes primitives ??)
               - D'azur au lion couronné d'or.  PIT
               - Ecartelé, aux I et IV d'or, semé de tours et de fleurs de lys d'azur (de Simiane);
               aux II et III d'or au loup ravissant d'azur, armé,lampassé et vilainé de gueules (d'Agoult).
Généalogie :
Agoult-Simiane Caseneuve, Gordes (1a)       (1b)
sg de Châteauneuf (2a)
sg de Castillon (2b)
sg de Caseneuve, Gordes (3a)
comtes de Montcha (Forez)  (3b)
marquis de Pianezze (4a)
sg de Truchenu, Mollans (4b)  
sg de Lacoste (5a)
marquis de Simiane-les-Aix et Marseille (5b)
sg de Moirans (6a)
sg de Montbivos ou Grenoble (6b)
Les Tournon-Simiane (7a)       (7b)
          SUPPORTS : deux anges.
          COURONNE : de marquis
          DEVISE :
              - Certamine parta ICA
               - Sustendant lilia turres.
               - Potentia et virtute.
               - Sic Simianoei pro gestis lilia certamine parta
               - Sic Simianoei pro gestis lilia gestant. ICA
               - Je l'ai gagné.   ICA
 Simiane
BRANCHES :
- Branche d'Apt, de Castillon, de Châteauneuf (Comtat), de Caseneuve et Gordes, de Lacoste, de Truchenu, de Montcha, de Pianezze, de Mollans, de Moirans, de Montbivos ou de Grenoble, de Simiane-les-Aix et Marseille.
- Branche de Tournon-Simiane.
Titres et Fiefs :
- pair de France, Ministre d'Etat de Savoie Grand Chambellan du duc de Savoie.
- duc de Langres.
- comte  de Carcès (en 1655), de Maillane (13), de Montcha (Forez), de St Jean de Lion.
- marquis de Châteauneuf (de Gadagne 84, en 1371), Collongue (13), Esparron (05), Gordes, Livourne, Maret (en 1605), Montafia (près Asti, It), Montcravel (62), Pianezze (Piémont), Rians, Roat (en 1605), Simiane-les-Aix et Marseille (en 1664) .
- baron de Arnayon, Baume de Trancy, Caseneuve (84), Chalançon (26), Gumiane(26), Meyrargues (13)
- seigneur (ou cosg) d' Albigny, d'Apt, d'Arpavon (Dauphiné), d'Auribeau, de Banon, de Bayard (38), de Boisset (83), de Bully, de Cabannes (13), de Cairanne, de Castillon, de Caumont, d'Evenos, de Faret, de Gargas, de Glandage, de Goult, d'Hospitalet, de Jaunage, de Joucas, de Jonquerettes (84), de la Garde-du-Mas, de la Motte, de la Terrace, de Lacoste, de Laval (38), de Lumbin (38), de Maison-Forte de Montbivos(38), de Montclavel (62), de Moirans (38), de Mollans (26), de Montauban (26), de Montbivos (38), de Montromant, de Montsalier (04), de Nonières (07), d'Ollioures, d'Ongles, d'Oppedette, de Rochegiron (04), de Rousset, de Rustrel, de Saignon, de Saint Christol, de Saint Martin de Castillon, de Saint Nazaire, de Saint Savournin (13), de Saumane, de Sechilinne, de Sèderon (26), de Simiane, de Sorguette, de Truchenu, de Vachères (04), de Venel, de Viens.
          ORIGINES :
               - Apparaît au XIe siècle.
          DIVERS :
               - 26 chevaliers de l'Ordre de Malte entre 1526 et 1786.
          CRIS de GUERRE :
        - Au plus dru.
          SOBRIQUET :
        - Sagesse de Simiane.
 
à Caromb :    Simiane-Camaret
REFERENCES et SOURCES :
- Anselme Tome II à IX.
- Nicolas Claude Fabry de Peiresc
- Guy Allard 1672
- Dominique Robert de Briançon
- Pithon-Curt I, II, III, IV
- Florian Mazel, la noblesse et l'Eglise en Provence...
F-I
d'après l'armorial de Marseille

(BNF)

Simiane
    Compléments :
     
    -
    Contrat de mariage entre « noble Balthasar de Simiane, seigneur et baron de Gordes et Caseneuve en Provence,
    Barraux et La Terrasse en Dauphiné, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy, de l'advis et autorité
    de messire Gaspard de Simiane, chevalier de l'ordre du Roy, seigneur de Vènes, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy,
    de messire François de Simiane, évesque d'Apt, curateurs au dit sieur de Gordes, et de messire Jean-Antoine, de Simiane, seigneur de Cabanes,
    ses oncles paternels, d'une part,
    et illustre damoiselle Anne de Saint-Marcel d'Avanson, dame dudit lieu, de l'advis et autorité de messire Guillaume de Saint-Marcel d'Avanson,
    prince et archevêque d'Embrun, son oncle paternel, de Me Pierre Girard, docteur ez droits, juge au terroir de Champsaur, curateur honoraire
    du costé paternel de ladite damoiselle, assistée de messire Balthasar Combercier, seigneur de Monestier, chevalier de l'ordre du Roy,
    gentilhomme ordinaire de sa Chambre et lieutenant de 50 hommes d'armes de la compagnie de Mgr le prince de Genevois, et
    de noble Louis Arumel, seigneur de Bon-Repos, aussi oncles paternels, et de noble Michel de Sauthereau, advocat consistorial en
    la cour du parlement de Dauphiné, prochain allié d'icelle damoiselle, de messire Gabriel de Legenois, aumonier du Roy, abbé de Morée,
    doyen ès églises de Langres et Bar-sur-Aulbe, et de messire Antoine de Chaumont, chevalier de l'ordre du Roy, seigneur de Saint-Chéron,
    surintendant des affaires de la Royne d'Escosse, douairière de France, oncles et curateurs du costé maternel de ladite damoiselle »,
    4 février 1581 (AD04, fol. 490) ;
- Contrat de mariage entre noble Pierre de Simiane, fils de messire François, seigneur de La Coste, chevalier de l'ordre du Roi, et de dame Claire Guiran,
assisté de noble Artur Prunier, seigneur d'Aguere, conseiller au parlement de Dauphiné, d'une part, et damoiselle Marie Baronnat, fille de feu noble Jacques,
« sieur de Moirenc, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy, et escuier de l'Escuierie du Roi de Navarre, et de damoiselle Blanche de Montbrun,
assistée de messire de Philibert de Saint-André, « chevalier de l'ordre du Roi et gentilhomme ordinaire de sa
Chambre», 13 avril 1582 (AD04, fol. 225);

- Transaction entre messire Octavien de Simiane et dame Anne-Elisabeth, femme de messire Joseph

Dominique-Nicolas de Berton, marquis de Crillon fille de feu Joachim de Simiane, au sujet des droits dudit
messire Octavien sur la terre et seigneurie de La Coste, qu'il cède, « pour ne pas la démembrer et diviser »,
à ladite dame Anne-Élisabeth, sa nièce, moyennant la somme de 49.500 livres, 20 février 1670
(AD04, fol 4037 v).

- Contrats de mariage : entre M. Me Jean-Baptiste de Simiane, conseiller au parlement de Dauphiné, fils de messire François,
seignenr de La Coste, chevalier de l'ordre du Roi, et de dame Claire Guérin, assisté de noble Pierre de Simiane, son frère, d'une part,
et damoiselle Marie de Portes, fille de feu messire « Guillaume, seigneur du Chastellet - Montlaron, président à la cour du parlement de Dauphiné,
et de damoiselle Jeanne d'Aragon, assistée de noble Antoine de Portes, seigneur de Grisy, de M. M- Claude de Portes, seigneur du Chastellet,
conseiller au parlement du Dauphiné, de noble François de Portes, seigneur de Montlaron, ses frères, de noble François d'Aragon, conseiller du Roi
et controlleur des greniers à sel de Dauphiné», de noble François de Bonne, « aussi controlleur des greniers à sel de Dauphiné », et
de damoiselle Bonne de Portes, ses beaux-frères et soeur, de M. M' Henri Bontoux, docteur en droit, « advocat consistorial en la cour
de Dauphiné », son curateur, « de messire Ennemond Rabot, conseiller du Roi en son conseil d'Estat et privé et premier président au parlement dudit
Dauphiné, son cousin », 3 octobre 1587 (AD04, fol. 99) ;

- Contrat de mariage entre François de Simiane, écuyer, fils de messire Claude, seigneurde La Coste, chevalier de l'ordre du Roi,
et de feu damoiselle Marguerite d'Autric, « avec l'assistance de puissant seigneur messire Gaspard d'Autric de Vintimille, seigneur des Beaumettes,
chevalier de l'ordre du Roy, son oncle, et de messire François-Louis d'Astouaud, écuyer de Murs, son cousin, d'une part,
et de damoiselle Anne de Simiane, fille de messire Joachim, baron de Châteauneuf et de La Chaùp, et de 
« puissante dame Victoire
de Grimaud de Bueil », assistée de messire François de Grimaud de Bueil, son oncle, 19 août 1601 (AD04, fol. 186) ;

- Donation par messire Jean-Antoine de Simiane, « dict le seigneur de Cabanes », d'une pension annuelle et perpétuelle
de 60 livres « à l'église prétendue réformée du lieu de Gordes et, pour elle, à sire Giraud Silvestre, Peyron Perron,
Antoine, Robert, Jacques Anastais, Jacques Blanc, Thomas Robert, Jean Vian, Georges Faure, Pierre Sambuc, Pons Bourssot, et
Suffren Arnaud... désirant, ledit donateur, l'exercice de la religion prétendue réformée estre continué et augmenté, et pour ce
que les ministres et prédicateurs de l'Évangile ne reçoivent part ni portion aux dixmes destinées aux ecclésiastiques, et que les
deniers que le Roy donne ne sont suffisants auxdits entreténements » 23 janvier 1607 (
AD04, fol. 278 v°).

-
Donation par dame Marguerite dc Simiane de Gordes, « femme séparée de lict et de table de messire François de Fourbin, seigneur de Ia Marthe,
par sentence de M. le grand vicaire de l'archevêque d'Avignon, de 12.000 livres à prendre sur tous ses biens incontinent après son trespas », en faveur
de damoiselle Louise-Marie-Charlolte de Fourbin de La Marthe, sa fille ; acte passé « par-devant M. Me Jean de Gay, docteur ez droits, juge de la cour ordinaire
et temporelle Saint-Pierre d'Avignon », 1" août 1661 (fol. 82).

-
Donation de tous ses biens par messire Joachim de Simiane, baron de Châteauneuf, seigneur de La Coste, citoyen d'Avignon, en faveur de dame
« Aime-Elisabeth » de Simiane de Châteauneuf, sa fille, femme de « messire Joseph-Dominique-Nicolas de Berton, marquis de Crillon, 5 janvier 4662 (fol. 204 v°)



JG 2015