françois                                  marie

                                                                     François   Blanc                                                               Marie-Charlotte Hensel.                                                                           Edmond Blanc    
Du premier mariage :
VII Antoine Marcel Blanc ° 1892
x  Jeanne-Madeleine-Emilie Leverd v 1892
VIII Antoinette-Berthe-Lucienne Blanc 8/9/1920 Manosque-2000
x 5/12/1940, Monaco, Jean des Princes de Francavilla Imperiali 1908-1992  post.
VII Edmond François Eugène Edmond-Blanc (Autorisé par décret du 22/12/1935) 2/11/1904 Neuilly-sur-Seine-16/6/1952 Neuilly-sur-Seine 
x1 11/10/1928 Paris, Paule Caroline Mathilde MURAT, Princesse 21/5/1901 Paris-29/5/1937 Paris, fille du prince Eugène Louis Michel Joachim Napoléon & de Violette NEY d'ELCHINGEN, divorcés le 1er juillet 1936.
          VIII Isabelle Edmond-Blanc ° 1930
x2 > 1936 Lucienne Sopher
VII François Edmond-Blanc, naturaliste, éleveur de chevaux, L.H.
x1  Jeanne Delamare-Deboutteville, 1908-2005, fille d'André & de Lucie Fromage,  divorcés,  
          VIII  François Cyril Edmond-Blanc x  Monique Oberson
x2 Marie Marcelle Paolucci 1910-11/4/2001, divorcés,
          VIII Eléonore Edmond-Blanc
29 juillet 1948 Nice
x26 juin 1973, Neuilly-sur-Seine,  Guy Emmanuel Jean Marie Joseph de La Rochefoucauld, 5/6/1944 Paris-19/7/1991, fils de Charles Emmanuel Jules Aymé Marie  & de Floria d'Huart Saint-Mauris 
V Louis Joseph Blanc, 12/12/1806 Courthézon-9/6/1852 Ivry/Seine, jumeau de François, directeur de maison de jeux,
x 20/12/1845, Bordeaux,  Anne Catherine Gaudin 1819 Bordeaux-1875  Hyères , fille de Louis et de Marie Mansel et petite-fille de Jean Mansel & de Jeanne Manville
VI Louis-François-Alexandre Blanc de Manville 26/11/1846 Francfort/Main-19/7/1878 Paris, autorisé par jugement du tribunal civil de la Seine du 25 mars 1864 à joindre à son nom celui de " Manville " venu d'une aïeule bordelaise,
x  26/7/1869, Versailles, Caroline d'Anthoüard de Vraincourt 1849-1953.
Décret impérial :  Art 11405 : du 13 février 1864 : Me Anne-Catherine Gaudin, propriétaire, née à Bordeaux le 24 mars 1819, demeurant à Paris, veuve de M. Louis Joseph Blanc , + 9/6/1852, et son fils mineur Louis-François-Alexandre Blanc, ° 26/11/1846, sont autorisès à ajouter à leur nom patronyme, celui de Mainville et de s'appeler à l'avenir, Blanc de Mainville
VII Louis-Alexandre Blanc de Manville, prince Blanc de Manville, dit prince de Manville-Bianchi, ° 6/7/1870 Lormont (Gironde), + 19/7/1878 Paris, s.a.
VII Marguerite-Marie-Clémence Blanc de Manville x 27/4/1892Denis-Ferdinand-Jules de Raveneau 1860-1930, post.
VII Henri-Pierre-Alexandre Blanc de Manville, marquis Blanc de Manville, dit marquis de Manville-Bianchi, créé marquis héréditaire par bref pontifical du 5 septembre 1900, ° 8 février 1876 à Paris.
Cette famille ne parait pas avoir renoncé à ses prétentions de représenter la Maison des Bianchi dï Piano, éteinte à Bologne le 23 janvier 1890 dans les Sassoli, autorisés en 1893 à relever le nom (SASSOLI de BIANCHI de MEDICIS) et le titre de comte de Piano.
Elle vient de se jeter aussi sur une maison plus illustre encore, celle des Médicis, dont elle demande à être autorisé à ajouter le nom aux siens :
Demande de chagement de nom parue au Journal officiel du 18 novembre 1906
DE BIANCHI de MEDICIS deMANVILLE,
Le 18 novembre 1906.
MM. Louis et Henri Blanc de Manville, nés,le premier à
Lormont (Gironde), 6 juillet 1870, et le deuxième à Paris,
le 8 février 1876. demeuran,t tous deux a Paris, rue Monsieur,
N°6, se pourvoient près de M, le Garde des sceaux à l'effet d'être
autorises à porter dorénavant'comme nom patronymique, le
nom "de Bianchi de Médicis de Manville "

Don en 1953 Le prince de BIANCHI de MEDICIS de MANVILLE fait don de l'Hôtel de Manville à la ville des Baux-de-Provence, pour y installer l' hôtel de ville. Cet hôtel fut construit pour Claude 1er de Manville , capitaine des galères royales, chevalier du Saint Sépulcre, issu d'une famille toulousaine protestante, et venu aux Baux dans le sillage du connétable de Montmorency. Capitaine-viguier des Baux, il reçut en 1543, de la part de François 1er, la haute juridiction sur cette seigneurie.